❞ Le véritable problème du luxe aujourd’hui est de défendre l’écart entre le vrai luxe et ceux qui veulent lui ressembler

Jean Noel Kapferer

 

Il y a mode et mode, c’est pour cela nous allons tirer au clair tous ces titres que l’on décerne aux marques et à leurs gammes de produits.

 

Le prêt-à-porter 

Good american × Zara denim collection.

Le prêt-à-porter a été créé par Yves Saint Laurent, c’est une mode qui a connu une standardisation. Cela veut dire que nous ne sommes pas là sur  des détails qui vont être sur mesure mais nous sommes sur des détails standards S, M, L, XL, XXL etc. Et du coup, cela permet d’avoir un cycle de production très rapide, un coût de main d’œuvre moins cher et des vêtements faits avec des matériaux beaucoup moins nobles et pas de cristaux Swarovski. Le chiffre d’affaires c’est ce qui prime!

Les collections sont présentées deux fois par an pour les différentes saisons Printemps-Été et automne-hiver pas seulement à Paris mais aussi à New York, Londres, Milan et bien d’autres.

Le prêt-à-porter se décompose en deux parties:

La Fast-Fashion(ou mode rapide) avec des marques telles que Zara, H&M, Mango etc. présente également des standards et s’intéresse peu aux matières,  au processus de fabrication mais il y a moins de recherche en termes de création. Cela veut dire que dans la Fast-Fashion, on regarde les défilés  des grandes marques de luxe et on identifie les potentielles tendances qui vont arriver.

En gros, vous savez que les collections arrivent toujours plusieurs mois à l’avance, c’est-à-dire qu’on peut être en plein été et on aura  les collections automne-hiver, cela vous donne déjà une indication sur les tendances qui vont arriver. Donc le processus des marques de Fast-Fashion est moins créatif, elles sont plutôt des chasseurs de tendances.

Une marque de prêt-à-porter peut aussi être premium, là on va avoir un directeur artistique qui va se dire “J’ai identifié les tendances mais je vais en rajouter ma touche”. On est toujours dans une idée de rendement de chiffre d’affaires de vente, les matières sont différentes, la production est quand même différente, et on a moins de cinq collections.

Les marques premium sont celles qui vont répondre à un besoin mais aussi celles qui offrent la meilleure valeur, la meilleure qualité au prix juste.

BA & SH, Comptoir des cotonniers, Maje, Sandro, Sonia Rykiel, Vanessa Bruno, Claudie Pierlot, Eleven Paris, Zadig & Voltaire sont des marques de prêt-à-porter premium.

 

Le luxe

Striking a retro-inspired pose, Idris Elba Showcases an automatic Gucci 25H timepiece in the new campaign.

Derrière le luxe, il y a excellence, savoir-faire, artisanat et travail précis, on n’est plus dans la délocalisation des pays en voie de développement, on est plutôt dans la recherche de la perfection, le client est en général en quête d’originalité, il  ne va pas rechercher la pièce que tout le monde a.

Dans le luxe, on travaille sur une imagerie, un savoir-faire et sur une excellence. Le luxe reste finalement extrêmement ouvert à tout ce qui se passe dans le monde, aux tendances, aux coûts de production et aux matières. On va créer un plan avec toutes ses inspirations, toute une collection, tout un thème et toute une scénographie.Quand on cite les marques de luxe, on peut avoir effectivement Gucci, Balmain, Yves Saint Laurent.

La Haute couture

 

The latest Giambattista Valli Haute Couture 23 Show

La haute couture c’est le must du must, c’est-à-dire si vous allez faire un classement, vous avez la haute couture, le luxe, premium et mass market.

La haute couture est un label protégé juridiquement et n’importe qui  ne peut prétendre la faire, Ce label fut  créé par Charles Frédéric Worms en 1945.

❞ Le véritable problème du luxe aujourd’hui est de défendre l’écart entre le vrai luxe et ceux qui veulent lui ressembler

  Guénolée Milleret

Estime Guénolée Milleret, autrice du livre Haute Couture: Histoire de l’industrie de la création française- Des précurseurs à nos jours.

Donc la haute couture est un label qui est 100% parisien, seule la France décerne ce label, elle avait été souvent cataloguée par d’autres pays sur le côté luxe, raffinement, savoir-faire et ce, dans tous les secteurs de la vie.

La haute couture est un label qui est donné par la chambre syndicale parisienne de la haute couture.  un designer avant-gardiste franco-britannique considéré comme un artiste  fusionnant technique et créativité pour donner vie à des collections et à des modèles jamais vus auparavant.

Outre Alexandre Vauthier accepté en décembre 2014, voici les 14 marques qui sont élues par la chambre syndicale comme étant des marques de haute couture:

Bouchra Jarrar, Adeline André, Alexis Mabille, Chanel, Christian Dior, Franck Sorbier, Giambattista Valli, Givenchy, Jean Paul Gaultier, Julien Fournié, la Maison Martin Margiela, Maurizio Galante, Stéphane Rolland et Atelier Gustavolins. 

En effet, ces maisons ont des chartes dont les principales exigences sont les suivantes:

  • Les créations doivent être à la main et dans les ateliers de la maison de couture.
  • La maison de la haute couture doit être inscrite sur le calendrier officiel des collections couture  depuis 4 ans et doit être parrainée par une autre maison de haute couture.

  •  L’atelier doit compter minimum 20 employés à l’année comme des modélistes, des couturières, des brodeuses et encore des tailleurs.

  •  La maison de haute couture doit présenter à Paris, pour chaque saison Printemps-Eté et Automne-Hiver une collection avec au moins 25 passages de mannequins sur le podium.

 

Outre les membres permanents cités supra, il y a des membres correspondants comme Valentino, Elie Saab, Versace ou Viktor & Rolf, la plupart d’entre eux ont les critères pour avoir le label Haute couture, mais ils ne possèdent pas d’atelier à Paris, donc ils sont considérés comme des maisons de luxe étrangères sélectionnées par la chambre syndicale et limitées à l’appellation couture

On trouve également le statut des membres invités qui ne disposent pas de l’appellation haute couture et sont des nouveaux créateurs qui sont exposés dans des lieux moins connus.